Le Prix de l’Unité

This post is also available in: enEnglish deDeutsch pt-brPortuguês

Lunité est le produit final de l’amour. Si je vous aime et si vous m’aimez, et si nous nous aimons tous les uns les autres, alors la totalité de notre amour nous rend unis.  Etre « Un » est une union spirituelle divinement inspirée (Éphésiens 5:31-32); devenir uni est le processus humain ou le résultat d’être un. Nous sommes « un » dans le Seigneur, mais nous avons un peu de travail à faire pour être unis.

Yeshoua pria pour que nous soyons un en Jean 17; dans Jean 18, Il entra dans le jardin de Gethsémané avec Ses disciples. Jean mentionne la prière pour l’unité, tandis que les autres évangiles mentionnent la prière de Gethsémané « non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ». (Matthieu 26:39). Mettons les deux ensemble.

La prière d’obéissance jusqu’à la mort de Gethsémané est le prix qui était nécessaire pour nous introduire à l’unicité de Jean 17. Après la prière de Gethsémané, Yeshoua a été arrêté et mené pour être crucifié. Sur la croix, Il a payé le prix pour que les pécheurs soient pardonnés, et pour que les croyants soient un. La croix est le prix pour rendre notre « unicité avec Dieu » possible.

Pardonner votre traitre

Comme Yeshoua a été crucifié sur la croix, nous avons, nous aussi, à prendre notre croix tous les jours pour nous amener à l’unité. Sur la croix, Yeshoua pria cette prière cruciale : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23:34). Il y a beaucoup de différents niveaux de pardon et de nombreux différents types de personnes à pardonner. Mais la situation la plus difficile à pardonner est lorsque quelqu’un proche de vous vous trahit.

Personne ne passe à travers la vie sans se sentir trahi, ou au moins abandonné, par une autre personne. Peut-être avez-vous été trahi(e) par quelqu’un qui l’a fait délibérément ; ou peut-être n’a-t-il pas réalisé ce qu’il faisait. Peut-être ne vous a-t-il pas vraiment trahi(e), mais les circonstances de la vie ont tout simplement introduit de la distance dans ce qui était autrefois une relation intime, et ainsi vous vous sentez trahi(e). Quelle que soit la mesure où cela a été fait ou perçu, une trahison reste l’expérience à vivre la plus pénible. Personne ne peut vous trahir à moins d’avoir un niveau d’intimité avec vous. L’intimité demande de la vulnérabilité ; la trahison touche cette zone sensible de vulnérabilité intime. C’est pourquoi la trahison est tellement douloureuse.

Pourtant, c’est le prix de l’unité : pardonner ceux qui nous ont trahis. C’est de cette façon que nous « portons notre propre croix. » Le seul chemin pour la réconciliation et l’unité, c’est de pardonner à ceux qui nous ont nui. Chacun de nous doit le faire dans le domaine de sa propre vie et de ses relations, qu’il s’agisse de la famille, de l’amitié ou de l’assemblée.

Print Friendly, PDF & Email
By | 2015-03-13T00:00:00+00:00 mars 13th, 2015|Non classé|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.