Ordre Apostolique

This post is also available in: enEnglish deDeutsch pt-brPortuguês

L’ordre apostolique a deux sens; premièrement, nous nous efforçons de gérer la vie de l’assemblée selon l’enseignement des apôtres de l’Eglise primitive du premier siècle, autant que l’on peut raisonnablement le faire de nos jours. Ensuite, nous plaçons nos assemblées sous le leadership d’apôtres choisis par Dieu aujourd’hui et confirmés de façon surnaturelle comme serviteurs responsables de congrégations. Cela concerne le « gouvernement de Dieu ».

Bibliquement, les anciens qui font l’unanimité sont responsables de congrégations. C’est ce qui ressort clairement du livre des Actes où il est dit que les anciens ont été nommés par Paul. Il est étonnant de voir combien peu l’accent y est mis sur le titre de pasteur. Je crois qu’il est bon que le groupe d’anciens ait un leader, mais le leadership des anciens qui font l’unanimité est vraiment un des points mis en évidence dans le Nouveau Testament.

Structures de Co-responsabilisation

Selon les écritures de la Nouvelle Alliance, les congrégations locales ne doivent pas être indépendantes. Alors que les assemblées se multipliaient, elles étaient connectées à une communauté plus ancienne dans la ville, composée de milliers de membres. Les congrégations étaient également supervisées par des apôtres, des leaders qui avaient implanté ou établi les premières fondations, soit directement, soit au travers de ceux qu’ils envoyaient comme dans le cas de Timothée. A maintes reprises, Paul apporte des corrections à des assemblées tout entières. Que se passait-il si une congrégation rejetait les corrections de Paul ? Paul ne pouvait que faire confiance à la puissance surnaturelle de Dieu pour faire respecter son autorité. Les anciens étaient l’autorité locale et ils étaient censés faire respecter l’ordre et les règles bibliques de la droiture et d’un bon gouvernement.

Dans cette structure, l’apôtre lui-même doit rendre des comptes aux autres leaders. Une équipe de 5 leaders doit tenir l’apôtre leader responsable vis-à-vis de tout un réseau. En cas de péché, il peut être confronté – et destitué.

Les membres font également partie de la structure de responsabilisation de la congrégation. Selon Matthieu 18:15, chaque membre peut faire partie du processus de correction pour ceux qui se trouvent dans le péché. Galates 6:1-2 parle de membres qui se corrigent les uns les autres. En outre, un ancien peut être « corrigé » sur le témoignage de deux ou trois membres. Les membres peuvent faire appel à l’apôtre et son conseil lorsque des leaders sont dans le péché et ne se repentent pas.

Dans bon leadership, les membres de la communauté sont impliqués dans les processus de présentation et de confirmation des grandes décisions, ainsi que dans la responsabilité morale des leaders. L’autorité est aux mains des anciens, mais les anciens sages construisent l’unité avec les membres.

Appelé à Equiper

Équiper est également un point important. Dans Éphésiens 4, nous lisons que Dieu a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints – pour équiper les saints – en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ. Une assemblée a besoin d’être formée par les cinq ministères.

Même si nous pensons que personne ne peut ajouter de textes aux écritures aujourd’hui, nous pensons que la fonction des apôtres dans le gouvernement et dans la croissance et l’agrandissement du Royaume au-delà de la congrégation locale est cruciale. Les assemblées participent donc à des programmes de formation, des conférences et des opportunités de missions. La vision de l’apôtre apporte une direction pour plusieurs congrégations reliées ensemble.

Print Friendly, PDF & Email
By | 2015-01-16T00:00:00+00:00 janvier 16th, 2015|Non classé|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.