Béni Soit Celui Qui Vient ! (Partie 1)

This post is also available in: enEnglish deDeutsch pt-brPortuguês nlNederlands zh-hans简体中文 itItaliano

Une des prières les plus significatives pour la venue du Messie est :

רוך הבא בשם ה ‘, Baruch Haba b’shem Adonai

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

On la trouve DEUX FOIS dans l’évangile de Matthieu. La première est l’accueil des foules lors de « l’entrée triomphale » à Jérusalem. Alors que Yeshoua entrait dans la ville sur un âne, les habitants déposaient leurs vêtements dans la rue, agitant des branches de palmier et ils criaient :

« Hosha’-Na au fils de David. Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur! » – Matthieu 21: 9

La deuxième fois, quelques jours plus tard, Yeshoua prêche à Jérusalem et Il enseigne sur les temps de la fin. Il réprimande les chefs religieux pour leur hypocrisie :

 » Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés!… Voici, votre maison vous sera laissée déserte; et, Je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu’à ce que vous disiez: Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur!' »- Matthieu 23: 37-39

Double Entrée Conditionnelle 

Nous avons donc une « entrée triomphale » dans le passé (Matthieu 21) et une dans le futur (Matthieu 23). Celle du futur fait référence à la Seconde Venue. Ce sera semblable à la première, mais beaucoup plus glorieuse et « triomphante ». Yeshoua reviendra sur un cheval blanc et sera reçu par une grande multitude, rassemblée de toutes les nations.

Yeshoua a dit: « Vous ne Me verrez plus désormais, jusqu’à ce … » Cela peut être considéré à la fois comme négatif et positif, comme une punition et une promesse. Tout d’abord, la ville sera détruite. Ensuite, à un moment dans le futur, elle sera restaurée.

Après sa restauration, il y aura un moment où les habitants de Jérusalem Le recevront avec les cris de « Baruch Haba! » Il ne reviendra pas jusqu’à ce que cela se produise. Il reviendra quand cela arrivera. Cela va arriver. C’est à la fois une prophétie et un préalable.

Pourquoi ces événements doivent-ils avoir lieu en premier? – Pour la même raison qu’il doit y avoir deux venues du Messie, l’une pour souffrir comme un sacrifice expiatoire; l’autre pour régner et régner en tant que roi.

Après la crucifixion de Yeshoua, la ville devait être détruite. A cette époque, le message du salut commença à se répandre dans le monde entier. Maintenant, après de nombreuses années, chaque nation a eu la possibilité de recevoir le salut. L’Ecclesia internationale s’est développée, composée de vrais chrétiens de tous les groupes ethniques.

Le moment est venu pour Israël d’être restauré et prêt à recevoir à nouveau le Messie Yeshoua. Cette fois, non seulement Israël le recevra, mais le reste des peuples de toutes les tribus et de toutes les langues.

La semaine prochaine, je parlerai des conditions préalables internationales à la venue de Yeshoua.

Print Friendly, PDF & Email
By | 2019-10-07T15:22:54+00:00 septembre 27th, 2019|Non classifié(e)|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.