De la crainte dans le cœur ?

This post is also available in: English Deutsch Español Português 한국어 Nederlands Italiano 日本語 Čeština

De la crainte dans le cœur ?

La peur est une des conséquences globales majeures de la crise du coronavirus.

J’ai récemment écouté un message passionné du Président d’Israël, Reuven Rivlin.

Il invitait les citoyens d’Israël à ne pas avoir peur, à ne pas paniquer, à ne donner aucune place à l’anxiété. Il abordait le danger très présent dans nos cœurs de céder la place à la peur.

Mais comment gérons-nous nos cœurs dans un tel climat d’incertitude ? Les entreprises et les emplois ont été frappés de plein fouet. Quel espoir y a-t-il pour l’avenir ? Un journaliste israélien a fait remarquer à quel point cette crise diffère de toutes les autres menaces auxquelles nous avons été confrontés. « Les Israéliens … n’aiment pas avouer que nous avons peur. Mais j’ai peur » (David Brinn, JPost, 16 mars 2020).

[Par rapport à la peur, je dois préciser qu’il y a une forme de peur saine que nous sommes censés embrasser. C’est la crainte du Seigneur. C’est savoir que la puissance et l’autorité de Dieu sont si impressionnantes que nous sommes légitimement effrayés des conséquences du péché, du mal et de la rébellion. C’est notre respect tremblant et plein de révérence face à la majesté ultime.]

La mauvaise forme de peur est quelque chose que nous devons vraiment traiter. Elle peut nous paralyser mentalement et émotionnellement. Elle peut aussi nous inciter à nous lever, à vérifier sa source et à chercher la foi et l’amour nécessaires pour la surmonter. Comment puis-je faire face au mauvais type de peur quand elle entre dans mon cœur, silencieuse, mais mortelle ?

  1. Savoir que le Prince de Paix est en vous

Une tempête menaçait de tous les noyer. La petite embarcation portant les disciples avait peu de chance de survivre, tandis qu’une succession de vagues suscitées par un vent violent, ne cessait de remplir peu à peu le bateau. Durant ce temps, Yeshoua dormait, étrangement imperturbable. Ils le secouèrent dans leur désespoir de survivre.

« Il se réveilla, menaça le vent et dit à la mer : Silence, tais-toi. Le vent cessa et un grand calme se fit. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous tellement peur ? Comment n’avez-vous pas de foi. » (Marc 4 : 39 – 40)

La présence du Messie dans leur situation a tout changé. Souvenez-vous, Dieu a garanti : Je ne te délaisserai pas ni ne t’abandonnerai. (Hébreux 13 : 5)

  1. Contrer la peur par l’amour parfait

L’apôtre Jean a survécu à l’huile bouillante, pour être exilé seul, sur l’ile de Patmos. Cependant, il y a reçu la plus grande révélation de l’amour de Dieu. Jean dit :

“Il n’y a pas de crainte dans l’amour, mais

l’amour parfait bannit la crainte …

Pour nous, nous aimons, parce que lui nous a aimés le premier.” (1 Jean 4 : 18 – 19)

Lorsque la peur nous attaque, c’est le moment de courir dans les bras de notre Berger Sauveur.

  1. Pendant la tribulation, regardez en haut !

Les événements de la fin des temps sont déjà en train de se passer, évènements relatés dans la Bible comme étant des signes du retour du Seigneur.

« Il y aura de grands tremblements de terre, et par endroits, des pestes et des famines ; il y aura des (phénomènes) terribles et de grands signes dans le ciel… Quand cela commencera d’arriver, redressez-vous et levez la tête, parce que votre délivrance approche. » (Luc 21: 11, 28) 

Nous ne devons pas fermer les yeux sur la souffrance humaine ni défunter dans une peur stressante. Yeshoua a été clair sur le fait que nous vivrions ces choses, mais qu’elles pointaient vers son retour imminent, lorsqu’Il amènera la paix et la bénédiction à toute la terre. Alors, durant ces temps difficiles, potentiellement mortels, restons confiants qu’Il est avec nous et demandons Lui de nous utiliser dans la vie de nos proches qui souffrent.

“Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” (Matthieu 28 : 20)

« Sois sans crainte, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. » (Luc 12 : 32)

Print Friendly, PDF & Email
By | 2020-05-28T14:36:00+00:00 mai 28th, 2020|Non classifié(e)|Comments Off on De la crainte dans le cœur ?