Développement culturel et ethnique

This post is also available in: enEnglish deDeutsch esEspañol pt-brPortuguês nlNederlands itItaliano ja日本語 daDansk

Développement culturel et ethnique

La première communauté de foi en Yéchoua (Jésus) a commencé le jour de Chavouot (Pentecôte).  Il y avait un noyau initial de 120 croyants juifs (Actes 1 : 14), composé d’abord d’ »Israéliens » de Galilée nés dans le pays (Actes 1 : 11; 2 : 7).

Une lecture attentive des Evangiles et des Actes révèle une tension sociale presque ethnique entre les disciples de Yéchoua de Galilée et les juifs plus religieux de la Judée et de la région de Jérusalem (Matthieu 26 : 73, Marc 14 : 70, Luc 22 : 59; 23 : 6, Jean 7 : 1; 7 : 52).  Il existe des similitudes importantes dans cette tension entre « Galiléens » et « Judéens » et aujourd’hui dans les tensions entre juifs messianiques et orthodoxes.

Quand le Saint Esprit s’est répandu, le groupe de base fut immédiatement en contact avec un groupe plus grand de 3 000 personnes (Actes 2 : 41). Ce groupe était venu à Jérusalem de l’extérieur d’Israël pour les Jours Saints. « Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. » – Actes 2 : 5.  Ils étaient ce que nous appelerions aujourd’hui les juifs de « la diaspora ».

Pourtant, il y avait aussi des personnes avec d’autres arrières plans ethniques : « … Juifs et prosélytes,  Crétois et Arabes » – Actes 2 : 11. (La Crète est une île européenne proche d’Israël.)  Ainsi, dans ce groupe, il y avait :

  1. Des Juifs (galiléens) « israéliens »
  2. Des Juifs de la diaspora
  3. Des prosélytes au judaïsme
  4. Des Européens (Crétois)
  5. Des Arabes.

L’ »église » multi-ethnique internationale s’est développée plus tard alors que l’évangile s’est répandu en Asie Mineure et en Europe. Pourtant, le modèle des different types de branches greffées ensemble (Romains 11 : 17) était déjà apparent et construit dans les fondations de l’ecclesia dés le premier jour. Ce mélange de différentes langues, cultures et arrière-plans ethniques causait des tensions dans la communauté (Actes 6 : 1).

Tandis que les visiteurs internationaux retournaient chez eux, l’évangile s’est répandu dans les nations. Dans ces nations, chaque groupe recherchait sa propre identité, et même un nom leur fut donné. « Les disciples étaient d’abord appelés Chrétiens à Antioche » – Actes 11: 26. Les disciples juifs en Israël n’ont pas recherché un autre nom parce qu’ils se voyaient comme une partie intégrante de la communauté juive autour d’eux—et non pas comme s’ils commencaient une nouvelle religion.

Alors que le nombre d’églises a grandi parmi les Gentils, deux identités se sont développées. Parmi les nations, elles étaient considérées comme « les églises des Gentils » – Romains 16 : 4; alors que les croyants juifs étaient appelés, le reste d’Israël« J’ai gardé en réserve pour Moi en Israël … un reste que Dieu a librement choisi dans sa grâce. » – Romains 11 : 4-5.    Le conseil international des apôtres (Actes 15) a fixé que ces deux groupes pouvaient développer leurs propres cultures communautaires.

Non seulement l’évangile s’est répandu en Europe, mais il a aussi pénétré les communautés juives  “orthodoxes” à Jerusalem. Des dizaines de milliers de juifs religieux vinrent à la foi et se rassemblèrent autour de Jacob (Jacques). Ils gardèrent leur propre style de vie, fidèles à la Torah et aux coutumes rabbiniques, d’une manière différente de celles des disciples de Galilée.  » Combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi … – Actes 21 : 20  – et ils respectaient les traditions.

Cette diversité multi-ethnique est une conséquence naturelle du commandement initial de prêcher l’évangile à Jerusalem, en Judée, Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre (Actes 1: 8).  Aujourd’hui, alors que l’Evangile revient des extrémités de la terre à Israel, il y a une extraordinaire restauration des conditions parallèles à celles du premier siècle : des juifs messianiques en Israël et dans la diaspora, et des chrétiens de chaque tribu, chaque langue et chaque nation (Apocalypse 7 : 4, 9).

Print Friendly, PDF & Email
By | 2019-10-26T23:02:43+00:00 octobre 25th, 2019|Non classifié(e)|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.