Etre vu

This post is also available in: enEnglish deDeutsch

Dans le sermon sur la montagne (Mathieu 5-7), Yeshoua enseigne sur les Dix Commandements, en expliquant que c’est la véritable motivation du cœur qui devrait être le fondement de notre compréhension et de notre obéissance à la «Torah». Le mont des Béatitudes donne une interprétation à ce qui s’est passé au mont Sinaï. Dans ses rapports avec les responsables spirituels, Yeshoua est revenu sans cesse à une attitude particulière du cœur : le désir d’être vu.

Mathieu 6:1 – Gardez-vous de faire des œuvres charitable devant les hommes afin d’être vu d’eux.  

Même nos bonnes œuvres peuvent être ternies par cette motivation subtile.  Quelle est la part de notre « ministère » qui est motivée par un désir d’avoir des personnes qui nous honorent et qui nous voient comme quelqu’un de juste ?

Mathieu 6:5 – Ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. 

Dans des temps d’adoration et des réunions avec notre assemblée, est-ce que secrètement nous espérons que quelqu’un remarquera combien nous sommes spirituels et «oints» ?

Mathieu 6:7 – En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. 

Quand nous prions ou enseignons ou conduisons des réunions, est-ce que nous sommes fascinés par le timbre de notre voix et est-ce que nous pensons que les autres aiment aussi écouter le son de notre voix ?

Mathieu 6:16 – Ne soyez pas comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent.

Est-ce que vous avez une certaine apparence « super-spirituelle » que vous arborez sur votre visage quand vous traitez de sujets spirituels ? Est-ce que vous pensez que vous allez impressionner les gens par votre apparence pour qu’ils pensent que vous êtes sérieux et  sincère, saint et aimant, que vous êtes bienveillant et intéressé ? Yeshoua appelle cela une croyance hypocrite, fausse : une foi bidon. Aie, ça fait mal !

Et lorsqu’Il faisait des reproches aux pharisiens, Il ajoutait :

Mathieu 23:5 – Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes.

Il semble qu’il y ait un certain désir, qui prévaut parmi les responsables spirituels, d’être regardés par les autres, ou du moins d’être honorés par un regard. (C’est un peu comme le pendant du désir des yeux qui regardent une femme avec convoitise – Mathieu 5:28.)

Je me demande pourquoi Yeshoua  se répète si souvent ? On dirait qu’Il est terriblement redondant à ce sujet, vous ne pensez pas ? Peut-être qu’Il se répète si souvent parce que le problème se répète si souvent parmi un si grand nombre de responsables spirituels dans des situations si différentes.

Yeshoua disait aussi que nous avons le désir que nos bonnes œuvres soient vues.

Mathieu 5:16 – Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

La question n’est pas si nous sommes vus, mais dans quel but ? Dans quelle mesure faisons-nous des “bonnes œuvres” uniquement pour la gloire de Dieu, ou est-ce que subtilement nous nous trompons nous-mêmes pour nous approprier une partie de cette gloire ?

Print Friendly, PDF & Email
By | 2015-05-01T00:00:00+00:00 mai 1st, 2015|Non classé|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.