Quelles Relations avec Israël (Partie 3)

This post is also available in: enEnglish pt-brPortuguês ko한국어

Dans les parties I et II, nous avons examiné la définition biblique d’Israël (peuple, nation, reste) et quelques-unes des façons dont les chrétiens ont communiqué avec Israël dans notre génération. Nous avons découvert que, selon Romains 11 et Ephésiens 2 & 3, cette relation entre Juifs et Gentils, Israël et les nations, porte la promesse d’apporter la plénitude du plan de Dieu pour le réveil, la restauration et la 2nde Venue de Yeshoua. Dans la deuxième partie, nous avons également examiné quelques façons de se connecter qui sont bonnes mais qui n’atteignent pas la plénitude. Alors, comment atteindre cette plénitude? A quoi peut-elle ressembler dans notre génération?

Tout d’abord, si nous sommes à la recherche de la plénitude de connexion, d’un «greffage» total, il faudrait donc que ce soit fait avec un «Israël» qui réponde aux trois paramètres bibliques. Heureusement, dans notre génération, nous pouvons trouver en Israël un tel groupe de Juifs – le reste israélien, juif messianique – ils sont juifs (peuple), israélites (nation), et nés de nouveau, scellés par l’Esprit Saint (le reste). Selon Paul en Romains 11, c’est ce groupe de Juifs qui porte le dépôt complet des alliances et des promesses de Dieu à Israël dans leur corps et leur esprit. (11: 1-15)

La corde à trois brins

En Ephésiens, Paul décrit le mystère de la réconciliation et de l’unité des Juifs et des Gentils, ensemble dans le Messie, comme «Un seul homme nouveau». Il déclare que ce «mystère de Christ » n’a pas été révélé aux générations précédentes de prophètes comme il est révélé en son temps. (2: 14-16; 3: 1-6) Nous pouvons dire quelque chose de semblable à propos de notre époque où nous voyons trois choses qui mettent ce mystère encore plus en valeur que ce n’était au 1er siècle:

  1. Un reste croyant de chrétiens dans presque toutes les tribus, langues et nations sur la terre;
  2. Une nation juive restaurée, indépendante (avec Jérusalem comme capitale!) après presque 2000 ans d’exil; et
  3. La restauration d’un reste juif croyant dans la nation d’Israël.

Les Écritures promettent que lorsque l’Eglise dans les nations se verra dans la bonne position, « greffée » vis-à-vis du reste d’Israël et quand le reste israélien verra que nous sommes, ensemble avec le reste de toutes les nations, « cohéritiers, un seul Corps, et participant aux mêmes alliances / promesses », alors nous serons positionnés ensemble pour la plénitude de la fin des temps – réveil, restauration et la 2nde venue. (Ro 11: 11-15; Eph 3: 6) Sommes-nous prêts? C’est déjà le cas dans les domaines suivants :

  1. L’enseignement : nous avons besoin de la révélation sur ces choses, et elle vient de la Parole et l’Esprit Saint. Il nous faut tenir compte de l’avertissement de Paul et nous efforcer de ne pas être «ignorants» de ce mystère ! (Ro 11:25)
  2. Les relations : nous assistons à la communion croissante entre les leaders du reste messianique israélien et les leaders de l’Eglise du monde entier. «Un seul homme nouveau» ne signifie pas que chaque Juif et chaque non-juif croyants seront en relation significative l’un avec l’autre : le grand nombre de chrétiens dans le monde entier et le petit nombre de Juifs messianiques le rend tout simplement impossible. C’est ici que le rôle des leaders dans le Corps de Christ devient la clé : lorsque les dirigeants, qui représentent les communautés de croyants, se réunissent dans la prière, la confiance et la communion alors une église «Un seul homme nouveau» mondiale peut se réaliser.
  3. La coopération : au fur et à mesure que les relations se développent, nous assistons à la coopération dans des conférences de prière et de louange, l’évangélisation, les médias, etc.
  4. Le gouvernement : ce dernier point demanderait à être traité en un article entier par lui-même, mais nous croyons que, de nos jours, le Seigneur restaure la plénitude de l’ordre apostolique et prophétique et du gouvernement spirituel à Son peuple. La plénitude de cette restauration dépend du bon alignement sur la plénitude de la restauration de «Un seul homme nouveau » des relations entre Israël et les nations en Christ.
Print Friendly, PDF & Email
By | 2016-07-14T00:00:00+00:00 juillet 14th, 2016|Non classé|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.