Yeshoua dans Apocalypse chapitre un : Jéhovah, Jésus et le Jugement

This post is also available in: English Deutsch Español Português 한국어 Nederlands Italiano 日本語 Čeština Dansk

Yeshoua dans Apocalypse chapitre un : Jéhovah, Jésus et le Jugement

A l’origine, le nom Jésus est Yeshoua – ישוע.  Yeshoua est une forme raccourcie de Josué, qui est à l’origine Yehoshua – יהושע. Yehoshua signifie Yéhovah sauve, comme Jehoshaphat ou Yehoshaphat יהושפט signifie Jéhovah juge.

Même si la plupart des gens ne le savent pas, le nom YHVH ou Jéhovah fait partie du nom Yeshoua, Yeshoua est venu pour nous sauver, Il reviendra aussi pour juger, faire la guerre et gouverner les nations (Apocalypse 19 : 11-16).

Quand nous regardons aux événements de la fin des temps, il y a des fléaux et des jugements terribles, qui sont pour la plupart d’entre nous au-delà de notre capacité à les intégrer dans le cadre de notre théologie ou au-delà de notre compréhension de qui est Dieu.

Il y a beaucoup de similitudes entre les évènements de la fin des temps et ceux de l’histoire d’Exode. Les rabbins disent que “La Dernière Rédemption sera comme la Première Rédemption.” La venue du Messie et la fin du monde seront basées sur le modèle trouvé dans le livre d’Exode. Comme cela s’est passé pour Moïse, il en sera pour le Messie.

Dans le livre d’Exode, Dieu a provoqué des fléaux cataclysmiques en Egypte pour détruire leur empire, les amener à se repentir et libérer le peuple. Dieu a utilisé un homme (Moïse) pour exercer l’autorité pour provoquer ces fléaux.  (En hébreu, le mot pour fléaux est makot – מכות – ce qui signifie des attaques ou des coups. On aurait pu traduire Les Dix Coups.)

Les fléaux étaient aussi décrits comme une attaque du “destructeur” (Exode 12 : 13). Pourtant, dans le texte, l’accent est mis sur les plaies comme punitions initiées par Dieu, exécutées par des représentants humains de Dieu, et accomplies avec un but prédéterminé.  Le commencement et la fin de chaque plaie étaient contrôlés par Moïse et Aaron, qui obéissaient aux ordres directs de Dieu.

Ces types d’évènements vont réapparaître à la fin des temps (voir “La Pâque : clé pour ouvrir le livre de l’apocalypse” de Dan Juster). Il y aura un empire diabolique d’un antichrist à l’image de l’empire de Pharaon. Dieu amènera des jugements immenses pour détruire cet empire. Les fléaux auront trois buts principaux :

  1. Prévenir le méchant d’une damnation imminente
  2. Amener les pécheurs à la repentance et au salut
  3. Amener les saints à une foi et une pureté plus grande

Dieu attend de Son peuple sur terre qu’il soit en accord actif avec Ses jugements. Nous devons coopérer avec Dieu par la foi, comme Moïse et les Israelites étaient supposés le faire. Comment est-ce que cela est compatible avec notre compréhension de Dieu ?

Nous devons saisir à la fois la bonté de Dieu et Sa sévérité (Romains 11 : 22).  Nous devons étendre notre compréhension de qui est Dieu. Afin de comprendre les évènements de la fin des temps, nous devons comprendre les caractéristiques de l’action de Dieu dans ces temps de la fin. La révélation de qui est Yeshoua dans le premier chapitre d’Apocalypse précède tous les évènements du reste de ce livre.

Quand Yeshoua est né, il était difficile pour les gens de comprendre qu’Il était Dieu sous la forme d’un être humain, dans un corps normal, et non-glorifié. Après Sa résurrection des morts, cela a été encore difficile pour les disciples de comprendre qui Il était. Il est venu sous une forme différente, et ils avaient besoin d’une révélation supplémentaire pour le reconnaître (Luc 24 : 13-5).

La même expérience est arrivée à Moïse dans Exode 6 : 1-8. Dieu dit à Moïse que le peuple l’a connu sous le nom d’El Shaddaï, mais qu’ils ne l’ont pas connu sous le nom de YHVH (Jéhovah). Il continue à énumérer cinq ou six manières différentes par lesquelles Il agira pour amener le jugement et la rédemption à la nation – qui sont des caractéristiques de Son nom YHVH.

Maintenant, nous vivons une situation similaire. Nous avons connu Yeshoua en tant qu’homme qui marchait au bord du lac de Galilée. Mais nous ne L’avons pas connu comme YHVH-Yeshoua, le chef des armées du ciel, le juge de toute la terre, celui qui met en œuvre la colère de Dieu, le roi omnipotent et “pantocrator” (tout-puissant).

Afin de faire face aux évènements à venir, nous devons avoir un changement radical dans notre compréhension de qui est Yeshoua. C’est ce qui est arrivé à Jean dans l’île de Patmos. Job a connu une expérience similaire avec la tornade, Moïse au buisson ardent, les disciples sur la route d’Emmaüs.

Jean était choqué et transformé par l’expérience à Patmos. Nous avons tous besoin d’avoir notre Patmos personnel – notre propre type d’expérience. Comment pouvons-nous faire face aux évènements du livre de l’Apocalypse si nous ne pouvons pas faire face au Yeshoua du livre de l’Apocalypse ?

Il est maintenant temps que cela arrive. C’est un “kairos” : moment critique de transition. Lisons et comprenons Apocalypse chapitre un afin de pouvoir comprendre et expérimenter les événements du reste du livre.

Dans la Loi et les Prophètes, je vois l’Ange-Jéhovah apparaître sous une forme divine glorifiée quand Il était en dehors d’Israël, et sous une forme humaine normale quand Il était en Israël (voir les descriptions de plus de 30 apparitions l’Ange-Jéhovah dans mon livre, “Qui a visité  Abraham ?”).

Yeshoua a deux formes : l’une de gloire et de feu, et l’autre d’une apparence humaine non-glorifiée. Il est venu la première fois avec une apparence normale, humble, monté sur un âne (Zacharie 9 : 9, Matthieu 21 : 1-9). Mais Il viendra la seconde fois dans sa forme divine glorifiée, chevauchant un cheval blanc avec des yeux comme une flamme de feu (Daniel 7 : 13-14, Apocalypse 19 : 11-16).

Nous devons savoir comment faire face à l’épidémie du virus. Le livre de l’Apocalypse mentionne qu’un tiers de la nature sera détruite et qu’un tiers de l’humanité sera tuée (Apocalypse 9 : 13-18; 16 : 1-9) ! Pour comprendre les évènements du livre de l’Apocalypse, nous avons besoin de comprendre le Yeshoua de ce livre.

Au moment de la première venue, beaucoup de juifs ont méconnu Yeshoua. Lors de la seconde venue, il est probable que beaucoup de chrétiens ne le comprennent pas. Il ne s’agit plus d’une question théologique théorique. Nous rentrons dans les temps de la fin, et nous avons besoin d’avoir une compréhension du Yeshoua des temps de la fin.

Avant que Moïse n’affronte Pharaon en Egypte, il avait besoin de comprendre les voies puissantes de Jéhovah sur le jugement et la rédemption. Avant de pouvoir faire face aux derniers temps, nous avons aussi besoin de comprendre Yeshoua en tant que “Jéhovah-Jésus.” Les voies puissantes du jugement et de la rédemption de Yéhovah sont aussi dans le nom de Yeshoua, et nous ne l’avons pas réalisé.

Tout comme Yéhovah a envoyé Moïse et Aaron pour confronter l’empire malfaisant de Pharaon, ainsi Yéhovah-Yeshoua nous envoient pour lutter contre les puissances diaboliques de la Bête dans les temps de la fin (Apocalypse 11 : 8). L’autorité du nom de Yéhovah fait partie du nom de Yeshoua.  Reprenons le cri d’Exode et du temps de l’Exode : “Laisse aller mon people !”

Print Friendly, PDF & Email
By | 2020-05-02T16:05:30+00:00 mai 2nd, 2020|Non classifié(e)|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.